Le PNUD évalue les besoins

23/01/2007
Le PNUD évalue les besoins

Une mission du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) séjourne depuis le 14 janvier à Lomé en vue d'évaluer les besoins des autorités togolaises pour les prochaines élections législatives.

Cette mission a déjà rencontré les représentants des différentes délégations ayant pris part au dialogue intertogolais, certains ministres du gouvernement, a indiqué à Republicoftogo.com, une source proche du PNUD à Lomé.Ils ont également eu des entretiens avec les membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), instance chargée d'organiser les prochaines élections, ainsi des responsables des associations des journalistes et la presse internationale, a précisé la source.

Cette mission doit s'achever lundi, a souligne la même source.

"C'est une mission qui vise notamment à évaluer les besoins du Togo dans le cadre de l'organisation de ces législatives", a expliqué un membre du gouvernement togolais.

"Nous avons sollicité l'assistance du PNUD. Les responsables de cette institution ont décidé de nous aider en envoyant des émissaires sur le terrain", a-t-il expliqué.

Pour l'instant, aucune date n'a encore été fixée pour ces élections. La Commission électorale a proposé le 24 juin, en raison du mandat des députés qui doit s'achever en octobre 2007.

L'organisation d'une élection "libre" et "transparente" est la principale préoccupation du gouvernement togolais.

Le 8 janvier dernier, le président Faure Gnassingbé a promis lors de la cérémonie de voeux au corps diplomatique de tout mettre en oeuvre pour que ces élections soient "démocratiques", les invitant  à continuer à "soutenir" le Togo pour le règlement "définitif" de la crise politique qui le secoue depuis plusieurs années.

Des législatives "libres" et "transparentes" sont la principale condition posée par l'Union européenne (UE) pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bonne année

Culture

Après l’ambassade de Chine il y a une semaine, c’est au tour de l’Institut Confucius de célébrer vendredi le Nouvel An lunaire.

Internet est de retour

Tech & Web

Ouf de soulagement pour des millions de Togolais. Internet est revenu après 20h de coupure.

Tirer profit du pôle d'attraction que devient le Togo

Coopération

Membre du Parlement européen, Chrysoula Zacharopoulou (France LREM), a été reçue mercredi par le président Faure Gnassingbé.

Un couple de magiciens de la musique

Culture

Amadou et Mariam, le duo malien le plus célèbre de la scène musicale afro donnera un concert samedi à Lomé sur la scène de l’Institut français.