Les Togolais devront élire 1.527 conseillers municipaux

13/02/2019
Les Togolais devront élire 1.527 conseillers municipaux

Les locales pourraient se dérouler en 2019

Lors du conseil des ministres qui s’est déroulé mercredi à Tabligbo (Préfecture de Yoto), il a été notamment question des élections locales.

Le ministre de l'Administration territoriale a rappelé les différentes étapes devant conduire au scrutin.

L’un des axes forts du projet de société du Chef de l’Etat, a été l'adoption d' une feuille de route de la décentralisation et des élections locales, le 11 mars 2016 sur la base du rapport établi en 2015 par le comité technique mis en place à cet effet.

La deuxième étape a consisté au renforcement du cadre juridique indispensable à la mise en œuvre effective de la feuille de route à travers la modification de la loi du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales et l’adoption de la plupart des textes d’application. 

Une vaste campagne de sensibilisation sur les enjeux de la décentralisation a été menée auprès des populations au niveaux régional, communal et cantonal.

Tout ce travail doit mener à l’organisation des élections locales.

En ce qui concerne le décret relatif à la gestion du fonds d'appui aux collectivités territoriales, il sera soumis à l'examen et à la délibération du conseil des ministres; le montage du financement pour la construction partielle des sièges des nouvelles mairies étant en cours de finalisation, indique le communiqué publié à l’issue du conseil. 

1.527 conseillers municipaux seront à élire. La date du scrutin n’est pas connu pour le moment.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.