Les responsables de l'opposition ont quitté Lomé

15/01/2018
Les responsables de l'opposition ont quitté Lomé

Les semaines passent et l'opposition tergiverse

Les présidents de Guinée et du Ghana devraient recevoir une délégation de six responsables de la coalition de l’opposition togolaise. Une demande formulée par Jean-Pierre Fabre (ANC), Brigitte Adjamagbo-Johnson (CDPA), Yawovi Agboyibo (CAR), Dodji Apévon (FDR), Tikpi Atchadam (PNP) et Aimé Gogué (ADDI).

Dans ce groupe, seule l’ANC a une véritable représentativité nationale avec de nombreux députés à l’Assemblée. 

Ces entretiens concernant l’ouverture d’un prochain dialogue politique proposé par le gouvernement.

Les opposants vont d’exigences en préalables pour y participer. Les autorités ont fait preuve d’ouverture, mais les discussions sont toujours au point mort.

Certains observateurs de la vie politique se demande à ce stade si l’opposition est sincèrement intéressée par un débat destiné à renforcer les bases démocratiques du Togo.

Il s’agit, en effet, de limiter à deux le nombre de mandats présidentiels. Une réelle avancée au moment ou plusieurs pays africains envisagent de faire l’inverse.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vitesse excessive

Faits divers

Un grave accident s'est produit mardi à Lomé sur le Boulevard Jean-Paul II. Huit personnes ont été gravement blessées.

Formation et guidage sur cible

Coopération

La France poursuit la formation des personnels de la Marine togolaise pour les interventions en mer et la lutte contre la piraterie.

PEV : une nouvelle campagne démarre le 30 janvier

Santé

Une nouvelle campagne de Vaccination nationale contre la rougeole et la rubéole débute débute le 30 janvier.

Le Roy veut structurer l’écosystème du football

Sport

Identifier les jeunes disposant d’un réel potentiel, telle est l’ambition du concours ‘Graines du Togo’, qui vient de débuter.