Lever le pied pour être agréable à l’opposition

21/03/2018
Lever le pied pour être agréable à l’opposition

Le pouvoir donne des gages de bonne volonté

L’opposition engagée dans un dialogue avec le pouvoir s’insurge contre les préparatifs en cours pour l’organisation des élections législatives et locales, prévues en 2018.

La récente nomination de certains présidents de CELI (commissions électorales locales indépendantes) a fait bondir les opposants.

Le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, a indiqué mercredi que les pouvoirs publics avaient décidé de ‘lever le pied’ afin de donner toutes ses chances aux pourparlers en cours.

Il a souligné que l’adoption du décret pour annoncer le processus de révision électorale avait été repoussé justement pour créer les conditions favorables à la poursuite du dialogue.

'C’est une suspension pour manifester la bonne foi du gouvernement quant à un heureux aboutissement’, a-t-il précisé.

Suspendues depuis le 23 février, les discussions doivent reprendre la semaine prochaine.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.