Observation avant accréditation

30/11/2019
Observation avant accréditation

Tchambakou Ayassor (centre), le président de la Céni

Des missions d’observation seront autorisées pour l’élection présidentielle de 2020, mais la Commission électorale (Céni) veut éviter les observateurs bidon, les pseudo-instituts de surveillance créés pour l’occasion ou la présence de délégués rémunérés par les candidats.

Raison pour laquelle la Céni a instauré des règles d’accréditation strictes mais de bon sens.

Pas question d’interdire les observateurs, mais de vérifier leur profil et s’assurer que leur venue ne cache pas en réalité une volonté de soutenir un parti ou de déstabiliser les autres.

Sage précaution. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un gang camerounais arrêté à Lomé

Faits divers

La police judiciaire a présenté mercredi à la presse 5 braqueurs, tous de nationalité camerounaise.

Fabrique d’anticorps

Santé

Les médecins togolais vont tenter une série de tests à base de plantes locales sur les principes de la médecine traditionnelle.

D1/D2 : c'est terminé pour cette saison

Sport

Les championnats de D1 et de D2 sont annulés, a annoncé mardi la Fédération togolaise de football.

Hommage à des hommes et des femmes de valeur

Culture

Les Etats-unis ont rendu hommage lundi à plusieurs personnalités togolaises à l'occasion de la Journée mondiale de l'Afrique.