Ouverture à Bucarest de l'Assemblée paritaire ACP-UE

18/03/2019
Ouverture à Bucarest de l'Assemblée paritaire ACP-UE

Les députés togolais avec Louis Michel, coprésident de l'Assemblée paritaire

La 37e Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE s’est ouverte lundi à Bucarest (Roumanie).

Plusieurs membres du Parlement togolais sont présents parmi lesquels Mey Gnassingbé, et trois vice-présidents de l'Assemblée, André Johnson, Pacôme Adjourouvi et Ibrahima Memounatou.

Les participants ont écouté une communication de Neven Mimica, le Commissaire européen à la coopération internationale et au développement, qui a fait le point sur l’état d’avancement des négociations post-Cotonou et de l’initiative Spotlight.

Plusieurs thèmes seront abordés pendant deux jours : questions énergétiques, problèmes de scolarisation dans les pays en développement, dimension et la signification stratégiques du partenariat ACP-UE, mise en œuvre du pacte mondial sur la migration, défis et les enjeux de l’état de droit dans l’union européenne et dans les pays ACP ou encore impact du Brexit sur le partenariat ACP-UE.

La délégation togolaise en compagnie de Călin Popescu-Tăriceanu.

En marge des travaux, la délégation togolaise a rencontré le ministre roumain des affaires étrangères, Teodor Meleşcanu, ainsi que le président du Sénat, Călin Popescu-Tăriceanu.

Les parlementaires des 78 pays ACP et 78 membres du Parlement européen se réunissent deux fois par an dans l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, une fois dans le pays UE qui détient la présidence du Conseil UE et une fois dans un pays choisi par les ACP. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.