Ouverture du congrès de l'UFC

18/07/2008
Ouverture du congrès de l'UFC

Le leader de l'Union des forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio a appelé vendredi, les militants de son parti à se mobiliser pour "mettre fin" à l'actuel régime lors de la présidentielle de 2010. "Nous devons mobiliser nos militants dans une action concertée pour la victoire en 2010", a déclaré M. Olympio à l'ouverture du congrès de son parti.

Plus de 350 délégués de toutes les fédérations participent à ce congrès à l'issue duquel l'UFC va désigner son candidat à la présidentielle de 2010.M. Olympio qui a de fortes chances de représenter son parti a, une fois encore, dénoncé le code électoral et la constitution qu'il a jugé "anti-démocratiques".

Fin avril, l'opposant avait invité le pouvoir au dialogue en vue de la modification de ces textes qui selon lui, contiennent des dispositions "nocives".

"Le pouvoir a modifié, selon son bon vouloir, les conditions d'éligibilité pour écarter certains candidats", a souligné M. Olympio.

Agé de 72 ans, M. Olympio vit en « exil » en France depuis 1999, mais revient régulièrement au Togo depuis l'arrivée au pouvoir en avril 2005 de Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Reprise des championnats

Sport

Les championnats de D1 et et D2 reprendront le le 20 mars prochain.

Vite et bien

Développement

Koffi Tsolényanu, le ministre de l’Urbanisme était samedi à Kara (nord du Togo) pour s’assurer de l’avancement des chantiers en cours.

La sanction est tombée

Justice

L'hebdomadaire 'Indépendant Express' est désormais banni du paysage médiatique togolais. 

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.