Ouverture du congrès de l'UFC

18/07/2008
Ouverture du congrès de l'UFC

Le leader de l'Union des forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio a appelé vendredi, les militants de son parti à se mobiliser pour "mettre fin" à l'actuel régime lors de la présidentielle de 2010. "Nous devons mobiliser nos militants dans une action concertée pour la victoire en 2010", a déclaré M. Olympio à l'ouverture du congrès de son parti.

Plus de 350 délégués de toutes les fédérations participent à ce congrès à l'issue duquel l'UFC va désigner son candidat à la présidentielle de 2010.M. Olympio qui a de fortes chances de représenter son parti a, une fois encore, dénoncé le code électoral et la constitution qu'il a jugé "anti-démocratiques".

Fin avril, l'opposant avait invité le pouvoir au dialogue en vue de la modification de ces textes qui selon lui, contiennent des dispositions "nocives".

"Le pouvoir a modifié, selon son bon vouloir, les conditions d'éligibilité pour écarter certains candidats", a souligné M. Olympio.

Agé de 72 ans, M. Olympio vit en « exil » en France depuis 1999, mais revient régulièrement au Togo depuis l'arrivée au pouvoir en avril 2005 de Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le covoiturage débarque au Togo

Tech & Web

Le covoiturage est en vogue en Europe, mais pas seulement.

Alaixys Romao revient en sélection nationale

Sport

L'attaquant togolais rejoint les Eperviers avant un match crucial contre le Congo le 9 octobre.

Amina poursuit son activité

Social

Un millier d’employés ont été licenciés par la société Amina.

Un nouveau jour se lève

Culture

Les députés ont adopté mardi le nouveau code du cinéma et de l’image animée.