Pas de candidature unique de l’opposition

13/03/2019
Pas de candidature unique de l’opposition

Jean-Pierre Fabre, le leader de l'ANC

L’ANC (opposition) a clarifié mercredi sa position sur deux sujets importants. D’abord, ce parti ira bien aux élections locales ; ensuite, il n’envisage pas de candidature unique pour la présidentielle de 2020.

‘On se rend compte que ces réformes seront difficiles à faire. Et toutes les reformes que nous demandons ne concernent pas l’organisation des élections locales. Aujourd’hui, nous devons veiller à ce que si le gouvernement ne veut pas faire les reformes, il faut au moins des dispositions qui puissent permettre la transparence dans les élections locales afin que les élus soient vraiment l’émanation du peuple', a déclaré mercredi Éric Dupuy, l’un des responsables de cette formation, sur Nana FM.

S’agissant d’une candidature unique de l’opposition à la présidentielle, c’est niet !

On a essayé cette méthode à plusieurs reprises et ça n’a pas marché, a rappelé M. Dupuy.

Dans l’hypothèse d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours, chacun pourra tenter sa chance au premier tour avant des regroupements au second. Ce qu’Eric Dupuy qualifie de ‘candidatures multiples sous un parapluie commun’.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.

L'Afrique de l'Ouest sécurise son espace maritime

Coopération

33 pays, dont le Togo, participent à l'exercice Obangame Express sous commandement américain.