Pas de politisation inutile

23/02/2011
Pas de politisation inutile

Après Solitoki Esso mardi, c’est au tour du ministre du Travail, Nicoué Broohm, de justifier l’abandon des allocations versées lors du départ à la retraite, regrettant au passage une politisation de ces questions.
« Ce n’est pas un problème du CAR, de l’UFC ou de RPT. C’est une situation malheureuse parce que les indemnités qui ont été fixées dans la loi ancienne ne respectaient pas les règles de gestion publique. Il fallait donc régulariser la situation et c’est ce que l’Etat a fait », a indiqué le ministre.
De fait, le passif à la charge de l’Etat est estimé à 25 milliards de Fcfa.
Mais les syndicats ne veulent rien entendre. «La nouvelle loi prive les travailleurs de leurs droits liés à leurs vieux jours. Cet acte est une violation des dispositions de protocole d’accord issu du dialogue social », estime un responsable de Confédération syndicale des travailleurs du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.