Régime présidentiel tempéré

05/11/2010
 Régime présidentiel tempéré

Le Comité de suivi de l’accord UFC- RPT, présidé par Gilchrist Olympio, s’est réuni jeudi à Lomé. Ouattara Fambaré Natchaba et Pascal Bodjona, pour le RPT et Me Djovi Gally, pour l’UFC ont pris part aux discussions.
Des discussions qui ont porté sur l’analyse profonde de l’histoire politique du Togo.

Le Comité a opté pour un régime présidentiel tempéré.

«Dans ce type de régime, le président de la république nomme librement le Premier ministre et met fin à ses fonctions. Le parlement conserve la plénitude de ses prérogatives du vote de la loi et de contrôle de l’action du gouvernement », lit-on dans le communiqué final.

Sur la création d’un Sénat, le Comité de suivi a recommandé sa mise en place dès le lendemain des élections locales.

Le comité demande également au gouvernement de veiller à ce que les discussions en vue de l’adoption du statut de l’opposition soient finalisées. Il propose dans ce cadre d’améliorer l’ensemble de la législation en matière de financement public des partis politiques.

«Le Comité de suivi se félicite des récentes nominations intervenues dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord UFC- RPT et encourage le gouvernement à poursuivre le processus », souligne le communiqué signé par Gilchrist Olympio.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.