Révision des listes électorales : les kits livrés à la Céni

11/11/2009
Révision des listes électorales : les kits livrés à la Céni

Le gouvernement a remis mercredi à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) 1250 kits informatiques permettant l'enregistrement des électeurs. Ces équipements serviront à la révision des listes électorales dans la perspective de la présidentielle de 2010. Le matériel a été remis au président de la Céni par Pascal Bodjona, le ministre de l'Administration territoriale en présence de Gilbert Bawara (Coopération), Adji Othèth Ayassor (Economie) et Atcha Titikpina (Sécurité).

« Ces kits vont permettre à la Céni de constituer un fichier électoral fiable et d'organiser les élections dans les délais constitutionnels», a affirmé le président de l'institution, Taffa Tabiou.Les kits se composent d'un ordinateur portable, d'une imprimante, d'une webcam et d'un capteur d'empreinte.

Pour Pascal Bodjona, « La mise à la disposition de ce matériel sécurisé répond parfaitement à l'engagement du chef de l'Etat d'organiser des élections transparentes au Togo et d'éviter les précipitations de dernière minute qui sont souvent  sources de conflits lors des périodes électorales ».

« L'engagement du gouvernement d'être aux côtés de la Céni pour lui apporter les moyens dont elle a besoin pour assurer l'accomplissement de sa mission reste un engagement constant et permanent » a-t-il ajouté.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le trafic aérien ouest-africain s'est effondré

Uemoa

La baisse du trafic aérien dans la zone UEMOA est de l’ordre de 95%. Un désastre.

Et voici le Waze togolais

Société

Une nouvelle application mobile d'assistant à la conduite et de navigation vient d'être lancée.

Développement humain et inclusion financière

Développement

Chercher de solutions innovantes pour faciliter l'accès des travailleurs informels aux systèmes de protection sociale.

Le CVO est-il efficace ?

Santé

Le Togo va réaliser des tests pour savoir si le 'covid-organics' développé à Madagascar est vraiment efficace.