Taama : 'Le dialogue doit se dérouler à l'Assemblée nationale'

13/12/2017
Taama : 'Le dialogue doit se dérouler à l'Assemblée nationale'

Gerry Taama

Gerry Taama, le chef du Nouvel engagement togolais (Net, opposition) déplore de ne pas être associé au prochain dialogue.

Les consultations prévoient d’accueillir les 14 formations appartenant à la coalition de l’opposition, mais pas le PNP.

‘C’est une violation de la charte des partis politiques’, a-t-il affirmé mercredi.

Pour M. Taama, son parti a plus de légitimité que ceux conviés au dialogue pour la simple raison qu’il a participé à des consultations électorales. Ce qui n’est pas le cas pour certains des 14 partis conviés à la table des négociations.

Le principe même de ce dialogue suscite l’étonnement de ce responsable politique pour lequel les débats sur les réformes constitutionnelles doivent se dérouler à l’Assemblée nationale. ‘C’est au parlement que se trouvent les députés qui ont reçu un mandat du peuple pour parler en son nom’, rappelle M. Taama.

Sur les 14 formations de l’opposition invitées à participer au dialogue, certaines n’ont aucune représentation nationale, pas d’élus, pas de base politique. Elles ont rejoint le mouvement de protestation par opportunisme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.