Un ex-UFC fait son nid

05/02/2007
Un ex-UFC fait son nid

Le parti "Le Nid" a entamé depuis samedi, une campagne visant à mobiliser ses militants en vue des prochaines élections législatives. Les militants de ce parti ont été sensibilisés samedi et dimanche à Lomé sur les stratégies élaborées par leurs responsables, afin d'obtenir le plus grand nombre de sièges lors de ces législatives.

Ils ont été sensibilisés sur le mode de scrutin retenu pour ces élections et le projet de société du parti dénommé "le contrat citoyen"."Nous nous battons pour obtenir le maximum de sièges à l'Assemblée nationale, afin de peser sur les décisions à travers notre propre groupe Parlementaire", a expliqué à Republicoftogo.com, le président du parti "Le Nid" Gabriel Sassouvi Dosseh-Anyron.

"Le Nid" a officiellement lancé ses activités en août dernier à Danyi-Apéyémé, une petite ville située à près de 175 kilomètres de Lomé.

Son président M.Dosseh-Anyron est un transfuge de l'Union des Forces de Changement (UFC) de Gilchrist Olympio.

Il a été exclu ce parti pour avoir accepté en juin 2005, de participer au gouvernement du Premier ministre Edem Kodjo contre la volonté de son parti.

Pour  M.Dosseh-Anyron, la bataille politique doit se passer à l'Assemblée Nationale. Sa formation politique qui a commencé à implanter ses cellules régionales, attend avec impatience les prochaines élections législatives.

Aucune date n'a encore été fixée pour la tenue de ces élections.

Mais la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proposé le 24 juin. Car le mandat des députés doit s'achever en octobre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Poursuivre la lutte antirabique

Santé

Une dizaine de cas mortels de rage ont été enregistrés au Togo en 2019.

Patrimoine mondial : sauvetage en vue

Culture

Le site historique de Koutammakou en pays Tamberma, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, va être sauvé.

Electrification de 20 centres de santé

Développement

Kya Energy Group va recevoir une aide de Power Africa pour électrifier des centres de santé.

Nouvelle politique nationale de coopération au développement

Coopération

Coopération renforcée, partenariats diversifiés, tels sont les objectifs de la PNCD.