Une délégation parlementaire à Washington

20/10/2009
Une délégation parlementaire à Washington

Une délégation de parlementaires, toutes tendances politiques confondues, a entamé mardi une visite de quatre jours à Washington auprès du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale. Ils ont été accueillis à leur arrivée dans la capitale fédérale par l'ambassadeur du Togo, Kadangha Limbiyé Bariki.

Les députés Payadowa Boupkpessi (RPT) , président de la Commission des Finances, Kwami Manti (UFC), Komi Kadjaka (RPT) et Antoine Lekpa Gbegbeni, RPT) membres de la même Commission, sont du voyage. Le représentant du CAR, actuellement en mission, n'a pas pu faire le déplacement.Les élus vont rencontrer un certain nombre de responsables des institutions de Bretton Woods.

Des rendez-vous sont prévus avec  les administrateurs du Togo à la Banque mondiale, avec ceux en charge des programmes de renforcement parlementaire. Mardi après-midi se tiendra une séance de travail avec la Société financière internationale (SFI) qui exposera ses projets au Togo.

Au FMI, une rencontre est prévue avec Antoinette Sayeh, directrice du Département Afrique

Les députés auront droit à une présentation sur la politique de prêt en faveur du Togo et une autre sur le processus de l'initiative PPTE et comment le Togo peut bénéficier d'un allègement de la dette.

Des thèmes de première importance pour ces parlementaires plongés au quotidien dans les questions financières et budgétaires.

Jeudi, la délégation sera reçue par des membres du Congrès.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le dernier voyage

Culture

Jimi Hope a été inhumé samedi au cimetière de Bè-Kpota en présence de nombreux amis.

Après le Togo, la Guinée

Sport

Didier Six, l’ancien entraîneur des Eperviers du Togo (2012), a été nommé sélectionneur de l’équipe de Guinée.

Ils ont eu beaucoup de chance

Faits divers

Une vingtaine de naufragés togolais ont regagné Lomé vendredi soir.

Un milliard de dollars pour combattre le terrorisme

Cédéao

Un milliard de dollars sur 4 ans pour combattre le jihadisme: c'est la décision phare du sommet extraordinaire de la Cédéao.