Vérifier les progrès vers la démocratisation

03/04/2019
Vérifier les progrès vers la démocratisation

Rapport attendu dans quelques semaines

Une mission d’information et d’étude de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE (APP) s’est rendue à Lomé du 31 mars au 2 avril.

‘L’objectif était de recueillir des informations de première main permettant de vérifier les progrès vers la démocratisation à la suite de la situation politique difficile des derniers dix-huit mois qui a fait l’objet d’un débat controversé au Parlement européen. L’article 8 de l’accord de partenariat de Cotonou fournit le cadre de cette démarche’, souligne dans un communiqué la Délégation de l’Union européenne au Togo.

 La mission était conduite conjointement par Louis Michel, membre du Parlement européen, coprésident de l’APP ACP-UE et Lucie Milebou-Aubusson, présidente du Sénat gabonais.

Elle comprenait en outre Cécile Kashetu Kyenge, membre du Parlement européen et vice-présidente de l’APP ACP-UE, Michael Gahler, eurodéputé et président de la délégation pour les relations avec le Parlement panafricain, Adjedoue Weidou (Tchad), vice-président de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE et Léon-Alfred Opimbat (Rép. du Congo), membre de l’APP ACP-UE et premier Vice-président de l’Assemblée nationale du Congo.

 Le communiqué indique que la délégation a rencontré le président Faure Gnassingbé, le Premier ministre, Komi Sélom Klassou, Robert Dussey, le ministre des Affaires Etrangères, Yawa Djigbodi Tsegan, la présidente de l’Assemblée nationale, Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, Payadowa Boukpessi, son collègue de l’Administration territoriale, Yark Damehane, le ministre de la Sécurité, Pius Agbetomey, le Garde des Sceaux et Christian Trimua, en charge des droits de l’homme.

La délégation s’est entretenue avec les représentants des partis représentés à l’Assemblée, de la majorité comme de l’opposition. Elle a aussi reçu et débattu avec l’opposition extra-parlementaire.

Elle a enfin rencontré des membres de la société civile et du réseau des communautés religieuses ainsi que le représentant de la Cédéao à Lomé et les ambassadeurs étrangers.

La mission produira un rapport qui sera présenté à la prochaine réunion du Bureau de l’APP ACP-UE, et qui éclairera également le Parlement européen, précise le texte.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.

Climat globalement apaisé

Social

Les syndicats se préparent pour le traditionnel défilé du 1er mai. Les modalités restent à fixer.

La sûreté de l’État est un impératif

Coopération

En cette période incertaine ou la montée de l’extrémisme et du terrorisme fait redouter le pire, le renseignement n'a pas de prix.

Arme ultime contre la paludisme

Santé

Depuis 2002, des dizaines de millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action ont été distribuées en Afrique.