30% des malades ne consultent jamais de médecins

01/02/2019
30% des malades ne consultent jamais de médecins

Seule une femme mariée sur six utilise des méthodes de planification familiale

En dépit des efforts budgétaires consentis ces dernières années, le système sanitaire est sous-financé. Les infrastructures font souvent défaut, ou bien sont vétustes. De même, le manque de personnel qualifié est patent.

De fait, les soins fournis à la population sont de qualité médiocre, 

Environ un tiers des malades ne consulte jamais auprès de services de santé.

En matière de santé reproductive et de droits sexuels, la situation n’est guère meilleure : seule une femme mariée sur six utilise des méthodes de planification familiale moderne et seulement 57 % des femmes enceintes se rendent à quatre consultations prénatales.

Le changement climatique, bouleversant les schémas des températures et des précipitations, entraîne la propagation des maladies.

Par exemple, les fortes précipitations intensifient l’incidence du paludisme. La hausse des températures et la sécheresse réduisent la sécurité alimentaire, augmentant la vulnérabilité de la population face aux maladies.

Afin d’aider les autorités togolaises, l’Allemagne finance à hauteur de 3,9 milliards de Fcfa le projet ProSanté via le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ). Sa mise en œuvre est assurée par la GIZ.

ProSanté met en place un système de gestion de la qualité dans une sélection de formations sanitaires de la région de la Kara. 

Le personnel des structures concernées bénéficie d’une formation continue, par exemple sur les méthodes de planification familiale moderne et les soins d’urgence aux femmes enceintes et aux nouveau-nés. 

Une stratégie globale de communication, menée en coopération avec la société civile, vise à augmenter l’utilisation des offres de santé. En matière de stratégie de communication, un accent particulier est mis sur les informations relatives aux droits sexuels et reproductifs de la population.

Grâce à cette initiative lancée en juin 2018, l’accès de la population à des services sanitaires de qualité s’est amélioré et la demande en est stimulée, en particulier en matière de santé sexuelle et reproductive.

ProSanté s’étend sur la période 2018-2020.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Contrer la menace

Tech & Web

Un sommet international sur la cybersécurité aura lieu à Lomé les 25 et 26 octobre prochains.

Cause commune

Culture

Rencontre inédite entre la chanteuse togolaise Valentine Alvares et le rappeur Ghanéen AJ Nelson.

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.