Après la perfusion, le bon traitement

24/01/2018
Après la perfusion, le bon traitement

De meilleurs équipements et davantage de personnel soignant

Le syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a organisé un sit-in mercredi à Lomé pour exiger de meilleures conditions de travail.

Plusieurs revendications sont sur la table. La première concerne la modernisation des structures hospitalières publiques et le recrutement de médecins et infirmiers, la seconde porte sur l’intégration des personnels soignants non-fonctionnaires. Enfin, à l’instar des enseignants, le SYNPHOT demande un statut particulier pour la profession.

Pour le porte-parole du syndicat, Atchi Walla, il y a urgence. ‘Le système de santé est sous perfusion. Nous devons trouver les moyens avec les pouvoirs publics d’administrer un traitement efficace et adapté’.

Des discussions pourraient s’ouvrir prochainement avec le ministère de tutelle.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.