Bientôt 80% des malades traités sous ARV

24/11/2017
Bientôt 80% des malades traités sous ARV

Prévalence est de 1,7% chez les hommes

L’ONUSIDA salué vendredi les efforts accomplis par le Togo pour lutter contre la pandémie.

Sur les 100.000 Togolais développant la maladie, 55% d’entre-eux sont sous traitement ARV (antirétroviraux). Un traitement totalement gratuit qui devraient bientôt atteindre une couverture de 80%/

La vision d’ici à 2020 est de parvenir à un Togo sans Sida en évitant les nouvelles contaminations chez les jeunes et par la transmission de mère à enfant.

Les nouvelles infections ont baissé de plus de 70% dans la population générale en 2016, selon le Conseil national de lutte contre sida. 

La prévalence est de 1,7% chez les hommes et de 3,1% chez les femmes. Mais elle évolue selon les régions ; plus élevée en milieu urbain qu’en zone rurale.

Les autorités sanitaires poursuivent leurs campagnes d’information et de dépistage. La prochaine aura lieu le 28 novembre à Tabligbo (75 km de Lomé) ; 40.000 personnes sont concernées. Elle s’accompagnera de la distribution de 500.00 préservatifs.

Le combat contre le sida coûte à l’Etat plus de 10 milliards de Fcfa chaque année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.