Des compétences, mais un manque de moyens

04/12/2018
Des compétences, mais un manque de moyens

Pathologies spécifiques aux patients africains

La Société africaine francophone d’ophtalmologie (SAFO) tient son XIIIe congrès jusqu’au 6 décembre à Lomé.

400 spécialistes évoqueront, notamment, l’ophtalmologie communautaire et les pathologies oculaires courantes ou plus rares et très spécifiques à l’Afrique comme la cataracte, le glaucome, le trachome, les manifestations liées au VIH/sida, les neuropathies optiques non glaucomateuses

‘La cécité et la déficience visuelle sont des problèmes de santé publique qui restent une charge socioéconomique importante en Afrique francophone, explique Komi Balo, le président de la SAFO.

Les maladies oculaires sont très nombreuses, d’ordre général, de la rétine, du segment antérieur ou liées aux traumatismes de l’œil.

Les ophtalmos africains sont généralement bien formés – souvent en Europe – mais ils manquent d’équipements de pointe pour réaliser un certain nombre d’interventions très pointues.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.

20% des Togolais ont accès à l'Internet mobile

Tech & Web

Un quart des habitants d’Afrique de l’Ouest est connecté à Internet. Le développement de la 4G devrait entrainer une forte croissance.

Prinz Lorenzo en route pour le championnat du monde

Sport

Le Togolais Kouami Folly Kuegah (Prinz Lorenzo) a décroché samedi son billet pour une qualification au championnat du monde des poids moyens WBA.

Climat globalement apaisé

Social

Les syndicats se préparent pour le traditionnel défilé du 1er mai. Les modalités restent à fixer.