Des compétences, mais un manque de moyens

04/12/2018
Des compétences, mais un manque de moyens

Pathologies spécifiques aux patients africains

La Société africaine francophone d’ophtalmologie (SAFO) tient son XIIIe congrès jusqu’au 6 décembre à Lomé.

400 spécialistes évoqueront, notamment, l’ophtalmologie communautaire et les pathologies oculaires courantes ou plus rares et très spécifiques à l’Afrique comme la cataracte, le glaucome, le trachome, les manifestations liées au VIH/sida, les neuropathies optiques non glaucomateuses

‘La cécité et la déficience visuelle sont des problèmes de santé publique qui restent une charge socioéconomique importante en Afrique francophone, explique Komi Balo, le président de la SAFO.

Les maladies oculaires sont très nombreuses, d’ordre général, de la rétine, du segment antérieur ou liées aux traumatismes de l’œil.

Les ophtalmos africains sont généralement bien formés – souvent en Europe – mais ils manquent d’équipements de pointe pour réaliser un certain nombre d’interventions très pointues.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Repos forcé pour les footballeurs

Sport

Les championnats de D1 et de D2 sont suspendus le weekend à venir. La reprise est prévue le 2 mars.

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.