Des vies sauvées

14/01/2019
Des vies sauvées

Il faut répondre à l'appel du CNTS

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.

La population rechigne à participer aux campagnes de dons. Et pourtant, la disponibilité de stocks de sang est vitale pour sauver des vies.

‘Nous traversons une période de forte pénurie, la seule issue repose sur une mobilisation exceptionnelle des donneurs, les jeunes, leurs parents tout ce que le pays compte en volontaires engagés’, a déclaré lundi Séna Tete, un infirmier travaillant pour le CNTS.

Un appel a également été lancé auprès des organisations religieuses et des ONG.

Les besoins sont estimés à 50.000 poches par an. Hôpitaux et cliniques sont obligés d’en importer.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Faire revenir les talents

Diaspora

Un Forum économique des Togolais de l’extérieur aura lieu à Lomé en novembre prochain.

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.