Des vies sauvées

14/01/2019
Des vies sauvées

Il faut répondre à l'appel du CNTS

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.

La population rechigne à participer aux campagnes de dons. Et pourtant, la disponibilité de stocks de sang est vitale pour sauver des vies.

‘Nous traversons une période de forte pénurie, la seule issue repose sur une mobilisation exceptionnelle des donneurs, les jeunes, leurs parents tout ce que le pays compte en volontaires engagés’, a déclaré lundi Séna Tete, un infirmier travaillant pour le CNTS.

Un appel a également été lancé auprès des organisations religieuses et des ONG.

Les besoins sont estimés à 50.000 poches par an. Hôpitaux et cliniques sont obligés d’en importer.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.