Foyer suspect de grippe aviaire

16/06/2007
Foyer suspect de grippe aviaire

Un foyer suspect de grippe aviaire a été détecté ces derniers à jours à Sigbehoue (environ 45 km à l'est de Lomé), a-t-on appris samedi auprès du ministère de l'Elevage, de l'agriculture et de la pêche. "Il s'agit de cas de mortalité de volailles dans une ferme semi-industrielle. Environ 2.000 poulets sont morts en l'espace de deux jours sur les 3.000 que compte cette ferme", a expliqué Datcha Bouwassi, le directeur de cabinet de ce ministère.

 

"Pour l'instant, des mesures conservatoires sont prises et le reste des volailles est en train d'être détruit", a indiqué M. Bouwassi, soulignant que des prélèvements sont actuellement en cours d'analyse.Aucun cas de virus H5N1 de la grippe aviaire n'a encore été détecté au Togo où le gouvernement a mis en place depuis février 2006 un plan d'action comportant notamment un système d'alerte nationale, la formation des personnels médicaux et le renforcement de la surveillance.

Des "comités locaux de vigilance" ont été créés dans tout le pays, notamment aux différentes frontières.

Par ailleurs, les autorités du Togo ont interdit depuis octobre 2006, l'importation de "volailles vivantes et dérivés" en provenance des pays touchés et les contrôles ont été renforcés sur les différents produits en provenance de pays non touchés, dont l'importation est désormais soumise à autorisation.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Changement des comportements et des mentalités

Environnement

Le Togo est confronté à des inondations récurrentes. Il y a les changements climatiques, mais pas seulement.

De l'or, enfin

Sport

Clarisse Agbégnénou s'est imposée en finale des 63 kg face à la Slovène Tina Trstenjak mardi à Tokyo.

La fête du e-commerce

Tech & Web

La première édition de la Semaine du e-commerce aura lieu du 2 au 14 août prochains à Lomé.

La garantie de la Banque mondiale

Santé

La Banque mondiale et Covax ont mis en place un nouveau mécanisme de financement qui devrait permettre de vacciner 250 millions de personnes dans les pays pauvres.