Inquiétudes concernant le 501.V2

22/12/2020
Inquiétudes concernant le 501.V2

L'autoroute menant à l'aéroport Oliver Tambo de Johannesburg

Tout faire pour empêcher une propagation de la variante du coronavirus détectée au Royaume-Uni. Telle est la priorité des pays européens. Mais pas seulement.

Le Sars-CoV-2 a légèrement évolué et semble être plus contagieux.

Outre le Royaume-Uni, un autre pays est sous surveillance étroite. Il s’agit de l’Afrique du Sud ou des cas du mutant ont été identifiés.

Cette "variante 501.V2" du virus a été repérée par des chercheurs sud-africains et signalée à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L'Afrique du Sud, officiellement de loin le pays le plus touché du continent, compte plus de 900.000 cas positifs. La 2e vague observée serait accentuée par l’évolution du Coronavirus.

Cette situation préoccupe le Togo.

En effet, un vol quotidien assuré par Asky relie Lomé à Johannesburg.

Si les passagers débarquant à Lomé sont systématiquement testés, certains résultats des tests PCR pourraient laisser filer des faux négatifs.

A cela, il faut ajouter des passagers en transit à l’aéroport de Lomé non dépistés.

Un contexte qui devraient conduire les autorités à renforcer la surveillance sanitaire.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.