Kondi Agba lance la campagne de vaccination

13/02/2007
Kondi Agba lance la campagne de vaccination

Une vaste campagne de vaccination contre la fièvre jaune a été lancée lundi à Niamtougou et devrait couvrir les régions des Savanes et de la Kara. Ces deux régions ont été choisies en raison des cas détectés dans ces localités. Trois personnes touchées ces dernières semaines.

"C'est une campagne qui va couvrir tout le territoire national. Et nous comptons tout boucler avant la prochaine saison des pluies", a indiqué le ministre de la Santé Charles Kondi Agba.La dernière campagne importante remonte à 1987. C'est une opération menée conjointement par le ministère de la Santé en coopération avec l'OMS (Organisation mondiale de la santé), l'Unicef et la Croix Rouge togolaise.

La fièvre jaune est une maladie virale à l'origine de vastes épidémies en Afrique et dans les Amériques.

Les manifestations cliniques de l'infection peuvent aller de symptômes bénins à une maladie grave potentiellement mortelle.

La maladie est due au virus de la fièvre jaune, ou virus amaril, qui appartient au groupe des flavivirus. En Afrique, il existe deux types génétiques distincts (topotypes) en Afrique de l'Est et en Afrique de l'Ouest.

Le virus est présent en permanence avec de faibles taux d'infection (situation d'endémie) dans certaines régions tropicales d'Afrique.

L'Afrique compte 33 pays à risque totalisant 508 millions d'habitants, dans une zone s'étendant de 15° de latitude Nord à 10° de latitude Sud.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.

Une appli pour les Zem

Tech & Web

La Délégation à l'organisation du secteur Informel (DOSI) vient de lancer une application destinée aux conducteurs de taxi-motos.

'Il faut casser sa tirelire'

Sport

L’attaquant togolais Kodjo Fo-doh Laba (Al Aïn, Emirats) est l’objet de nombreuses sollicitations.

L'UNICEF se mobilise pour aider les enfants des rues

Coopération

Le Togo compterait 7.000 enfants des rues, dont 3.000 rien que pour Lomé.