L'ARN Messager attendu avec impatiente

22/01/2021
L'ARN Messager attendu avec impatiente

Populations prioritaires

La future campagne de vaccination contre le Coronavirus ne concernera pas les enfants, a indiqué vendredi Moustafa Mijiyawa, le ministre de la Santé.

Au Togo, comme ailleurs dans le monde, les injections sont prévues sur une tranche d’âge débutant à 14/15 ans. Mais les jeunes ne sont pas prioritaires car développant des formes très légères du virus.

En tout état de cause, l’urgence est de recevoir les premières doses le plus rapidement possible. Les autorités auraient entamé des discussions avec Pfizer BioNTech (ARN Messager).

Les premiers vaccinés seront les personnels de santé, les personnes âgées ou celles ayant des comorbidités.

Parallèlement, le Togo espère bénéficier de vaccins via l’initiative COVAX de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les doses devraient théoriquement être disponibles au mois de juin. Toutefois, l’OMS n’a pas été en mesure pour le moment de rassembler les 6 ou 7 milliards de dollars nécessaires. Bonne nouvelle, Pfizer s'est engagé à fournir 40 millions de doses à COVAX à prix coûtant.

Pfizer reste très discret sur le prix de vente d’un vaccin. Chaque unité serait vendue entre 20 et 45 dollars, selon le volume des commandes.

Depuis mars 2020, le Togo a enregistré 4.505 cas positifs et 74 décès.

Des chiffres rassurants comparés à d'autres pays.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La parole est à vous

Coopération

L’union européenne, l’Allemagne et la France ont lancé vendredi une initiative particulièrement originale.

Meilleure gestion de la distribution de l'eau

Coopération

Un séminaire sur la gestion de l'eau s'est ouvert jeudi à Lomé. 

La capitale concentre l'essentiel des cas

Santé

La grande majorité des nouveaux cas de Covid-19 est enregistrée à Lomé. 

Pas irréversible

Santé

Le glaucome touche environ 12% la population togolaise.