L'accès aux soins de santé en milieu rural est une priorité

23/12/2019
L'accès aux soins de santé en milieu rural est une priorité

Tedros Adhanom Ghebreyesus

En Afrique, l’offre de soins de santé est encore loin de couvrir l’ensemble de la population. 

L’accès à la médecine demeure un problème crucial, alors que le droit à la santé est un élément fondamental stratégique pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Aimes-Afrique, mène ce combat en Afrique depuis de longues années avec ses campagnes de médecine foraine qui ont permis à des dizaines de milliers de patients au Togo et ailleurs de se faire opérer gratuitement ou soigner pour des affections bénignes ou plus complexes.

Afin de faire converger les acteurs de terrain, une conférence s’est déroulée du 16 au 20 décembre au Palais des Nations à Genève à l’initiative de Michel Kodom, le fondateur de l’association.

Le thème central tournait autour de l’accès aux soins de santé en milieu rural.

Michel Kodom

La rencontre a accueilli plusieurs centaines de participants issus du milieu de la santé, d’organisations internationales (UA, ONU, OMS, ECOSOC …), des représentants du secteur privé et des consultants de l’industrie pharmaceutique.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’organisation mondiale de la santé (OMS) a rendu un hommage appuyé au Dr Michel Kodom pour son action en faveur de la promotion de la médecine rurale.

La conférence a lancé 'L'appel de Genève sur le droit à la santé des paysans' qui ambitionne de mettre en oeuvre des mécanismes pratiques et des initiatives crédibles pour promouvoir l'accessibilité des soins de santé en zones rurales en Afrique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Formation aux métiers de l'élevage

Développement

L'Institut de formation pour l’agro-développement (IFAD) de Barkoissi devrait ouvrir ses portes dans quelques mois.

Premier roller Tour au Togo

Sport

Très populaire en Europe et aux Etats-Unis il y a une dizaine d’années, le roller est passé de mode.

Solidaire du Liban

Société

L’opérateur Moov Togo a décidé de baisser de 50% le prix des appels vers le Liban.

Barre symbolique

Santé

Le Togo a franchi jeudi la barre symbolique des 1.000 contaminations au covid-19.