L'hyperglycémie est notre ennemi

14/11/2018
L'hyperglycémie est notre ennemi

Les valeurs de glycémie varient selon l’état nutritionnel et l’âge

De 3 à 5% de la population togolaise adulte serait atteinte de diabète, selon des chiffres estimés par le ministère de la Santé.

90% des Togolais n’ont en tout cas jamais réalisé de tests de glycémie, ce qui explique l’absence de statistiques fiables.

Le programme national de lutte contre le diabète a lancé mercredi une campagne gratuite de dépistage au CHU Sylvanus Olympio de Lomé et dans les hôpitaux en région. 

Outre le dépistage, la population est aussi sensibilisée sur les risques potentiellement mortels de la maladie.

Les personnes à risque – indifféremment hommes et femmes – se situent dans la tranche d’âge 45-64 ans.

La mortalité due au diabète est importante, environ 34%. Il ne s’agit que d’une simple évaluation des services hospitaliers.

Une hyperglycémie est le symptôme révélateur du diabète.  Elle entraîne une détérioration des vaisseaux sanguins et des nerfs, et donne lieu à de nombreuses complications.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.