L'hyperglycémie est notre ennemi

14/11/2018
L'hyperglycémie est notre ennemi

Les valeurs de glycémie varient selon l’état nutritionnel et l’âge

De 3 à 5% de la population togolaise adulte serait atteinte de diabète, selon des chiffres estimés par le ministère de la Santé.

90% des Togolais n’ont en tout cas jamais réalisé de tests de glycémie, ce qui explique l’absence de statistiques fiables.

Le programme national de lutte contre le diabète a lancé mercredi une campagne gratuite de dépistage au CHU Sylvanus Olympio de Lomé et dans les hôpitaux en région. 

Outre le dépistage, la population est aussi sensibilisée sur les risques potentiellement mortels de la maladie.

Les personnes à risque – indifféremment hommes et femmes – se situent dans la tranche d’âge 45-64 ans.

La mortalité due au diabète est importante, environ 34%. Il ne s’agit que d’une simple évaluation des services hospitaliers.

Une hyperglycémie est le symptôme révélateur du diabète.  Elle entraîne une détérioration des vaisseaux sanguins et des nerfs, et donne lieu à de nombreuses complications.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Repos forcé pour les footballeurs

Sport

Les championnats de D1 et de D2 sont suspendus le weekend à venir. La reprise est prévue le 2 mars.

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.