La plupart des infections sont à Lomé

09/10/2020
La plupart des infections sont à Lomé

Si la situation ne s'améliore pas, il faudra donner un tour de vis

Comparés aux pays européens ou aux Etats-Unis, les chiffres de contamination au Togo sont faibles. Et ce, depuis le début de la pandémie au mois de mars.

Le Togo a enregistré cette semaine 139 nouveaux cas (sur une population de 8 millions d’habitants.

Il n’empêche. Les autorités sont très vigilantes.

La plupart des personnes positives au Covid-19 vivent à Lomé.

Une concentration qui inquiète le colonel Mohaman Djibril. Il est le responsable de la coordination nationale de gestion de la riposte (CNGR).

Il a brandi la menace d’un nouveau couvre-feu dans la capitale.

Les mauvais indicateurs à Lomé compromettent les chances d’une réouverture des lieux de culte ou des bars.

La situation s’est en revanche nettement améliorée à l’intérieur du pays.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Palu : chiffres encourageants

Santé

Au Togo comme ailleurs dans le monde, l’unique sujet de préoccupation est la lutte contre le coronavirus.

Eviter la saturation du système hospitalier

Santé

Les premiers cas de Covid sont apparus au mois de mars. Immédiatement, une coordination de gestion de la riposte au virus a été créée.

Alliance majeure pour développer les infrastructures

Développement

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) et Africa50 ont signé un protocole d'accord pour attirer les investissements en Afrique.

Nouveau chapitre

Coopération

Le Togo et l’Allemagne devraient, dans les prochains mois, ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération.