Le Togo se lance dans la fabrication additive

27/03/2019
Le Togo se lance dans la fabrication additive

Expérimentation en cours

Le secteur médical s’intéresse de près aux technologies 3D avec la possibilité de créer des solutions adaptées à chaque patient. 

C’est près de 7,5 milliards de morphologies différentes auxquelles les médecins doivent désormais s’adapter. La fabrication additive apparaît comme une solution nouvelle pour la création de dispositifs sur mesure qui répondent aux besoins des patients.

Le 3D est idéal pour créer des prothèses, des implants, pour mieux préparer une opération chirurgicale ou fabriquer des dispositifs médicaux facilitant certaines opérations sensibles comme des guides chirurgicaux et autres aides visuelles.

Au Togo, cette technologie est en phase de test dans deux centres à Lomé et Dapaong via le projet ‘Impact 3D’.

Ce processus d’expérimentation est mené par l'Organisation africaine pour le développement des centres pour personnes handicapées (OADCPH), basée à Baguida, près de Lomé.

Outre le Togo, trois autres pays sont concernés, le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

96 prothèses ont été réalisées à ce jour et implantés sur des patients.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.