Le Togo va tester le 'covid-organics'

20/05/2020
Le Togo va tester le 'covid-organics'

Andry Rajoelina s'immunise au CVO

Au Togo, les cas sévères de coronavirus sont traités à l’hydroxychloroquine. Les médecins pourraient également avoir recours au ‘covid-organics’ (CVO).

Depuis fin avril, à Madagascar, le président Andry Rajoelina s’est fortement impliqué dans la promotion d’un breuvage traditionnel présenté, sans preuve scientifique à ce jour, comme une solution à l’épidémie.

Malgré ces diverses zones d’ombre, la tisane a connu un début de succès sur le continent. Le 29 avril, le gouvernement de Guinée équatoriale a été le premier à envoyer un avion à Antananarivo pour recevoir sa cargaison. A suivi celui de la Guinée­Bissau, chargé de la livraison pour les pays d’Afrique de l’Ouest. Puis ceux des représentants de la Tanzanie et du Congo­ Brazzaville.

L’OMS a cependant multiplié les mises en garde.

‘Les nouveaux malades seront également traités avec le Covid Organic’, a confirmé mercredi le Dr Lidaw Alain Bawè, infectiologue. Mais pas avant des tests.

‘Le président de la République a instruit le comité scientifique de mettre en place un protocole pour l’évaluer. Si l'essai s’avère concluant, le Togo envisage de passer une commande à Madagascar’, a-t-il précisé.

Le CVO est un mélange comportant une espèce d’armoise originaire de Chine, Ar­temisia annua, et plusieurs plantes endémi­ques de Madagascar, dont le ravintsara, de la même famille que les camphriers. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Volonté régionale

Cédéao

Mohamed Tunis, président du Parlement de la Cédéao, a estimé jeudi très encourageants les progrès réalisés par la Cédéao.

Un gang camerounais arrêté à Lomé

Faits divers

La police judiciaire a présenté mercredi à la presse 5 braqueurs, tous de nationalité camerounaise.

Fabrique d’anticorps

Santé

Les médecins togolais vont tenter une série de tests à base de plantes locales sur les principes de la médecine traditionnelle.

D1/D2 : c'est terminé pour cette saison

Sport

Les championnats de D1 et de D2 sont annulés, a annoncé mardi la Fédération togolaise de football.