Le Togo va tester le 'covid-organics'

20/05/2020
Le Togo va tester le 'covid-organics'

Andry Rajoelina s'immunise au CVO

Au Togo, les cas sévères de coronavirus sont traités à l’hydroxychloroquine. Les médecins pourraient également avoir recours au ‘covid-organics’ (CVO).

Depuis fin avril, à Madagascar, le président Andry Rajoelina s’est fortement impliqué dans la promotion d’un breuvage traditionnel présenté, sans preuve scientifique à ce jour, comme une solution à l’épidémie.

Malgré ces diverses zones d’ombre, la tisane a connu un début de succès sur le continent. Le 29 avril, le gouvernement de Guinée équatoriale a été le premier à envoyer un avion à Antananarivo pour recevoir sa cargaison. A suivi celui de la Guinée­Bissau, chargé de la livraison pour les pays d’Afrique de l’Ouest. Puis ceux des représentants de la Tanzanie et du Congo­ Brazzaville.

L’OMS a cependant multiplié les mises en garde.

‘Les nouveaux malades seront également traités avec le Covid Organic’, a confirmé mercredi le Dr Lidaw Alain Bawè, infectiologue. Mais pas avant des tests.

‘Le président de la République a instruit le comité scientifique de mettre en place un protocole pour l’évaluer. Si l'essai s’avère concluant, le Togo envisage de passer une commande à Madagascar’, a-t-il précisé.

Le CVO est un mélange comportant une espèce d’armoise originaire de Chine, Ar­temisia annua, et plusieurs plantes endémi­ques de Madagascar, dont le ravintsara, de la même famille que les camphriers. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sous les verrous

Faits divers

La police a mis la main mardi sur un groupe d’individus responsable d’un braquage il y a quelques jours à Lomé.

Coopération décentralisée : les Yvelines s'engagent

Coopération

Le président du département des Yvelines, Pierre Bédier, s’est rendu au Togo la semaine dernière.

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.