Le dépistage précoce est la solution

07/10/2021
Le dépistage précoce est la solution

Toujours trop de décès au Togo

Tout au long du mois d'octobre, des initiatives se multiplient pour sensibiliser la population et promouvoir le dépistage précoce afin de mieux lutter contre le cancer du sein.

Le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d'une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l'âge. 

Près de 10 % des cancers du sein surviennent avant 40 ans. 

Aujourd'hui, plus de 3 cancers du sein sur 4 sont guéris grâce au dépistage précoce. 

Le dépistage précoce permet de traiter la maladie à un stade peu avancé avec des traitements qui peuvent être moins lourds et moins invalidants et des chances de guérison qui atteignent 90 %.

La Ligue togolaise contre le cancer (LTC) se mobilise.

‘Environ 900 cas de cancers de sein ont été enregistrés en 2020 et ont provoqué 450 décès’, a indiqué jeudi Stéphane Awity, le président de la (LTC). Sans doute plus.

Il est nécessaire de développer le dépistage et de trouver une formule permettant de se faire soigner à un coût supportable.

Du diagnostic au traitement, le prix est d’environ 5 millions de Fcfa.

Combien de togolais peuvent payer cette somme.

Il faut également des personnels qualifiés et des plateaux techniques performants.

Le ministère de la Santé est parfaitement informé et travaille pour trouver des solutions. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.

Un sport en roue libre

Sport

L’Union cycliste international (UCI) a fait l’impasse sur le Togo. C’est ce qu’affirme Koffi Kpodo, le président de la Fédération togolaise .

300.000 doses de Pfizer sont arrivées à Lomé

Santé

300.000 doses du vaccin Pfifer sont arrivées dimanche à l’aéroport de Lomé.