Les faux inondent le marché

26/03/2020
Les faux inondent le marché

Bien vérifier la provenance et la qualité

Des millions de faux médicaments, dispositifs médicaux et masques contrefaits, vendus comme de prétendus remèdes contre le coronavirus, ‘inondent’ les marchés, a averti mercredi l'agence européenne de police Europol.

L'apparition de la pandémie de nouveau coronavirus a fait de la vente de produits sanitaires contrefaits ou de qualité inférieure ‘un domaine d'activité criminelle clé’, observe Europol, ajoutant que des groupes criminels ‘profitaient de la situation en inondant les marchés de produits contrefaits en réponse aux pénuries’.

Il s'agit notamment de médicaments antiviraux, antibiotiques, paracétamol, ibuprofène, et des antipaludiques, tels que la chloroquine et l'hydroxychloroquine, que certains veulent généraliser comme traitement contre le Covid-19, alors que les autorités sanitaires, dont l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), appellent à la prudence.

De prétendus vaccins sont également vendus illégalement, ainsi que des désinfectants pour les mains et des tests de diagnostic, a précisé Europol.

Une partie des masques vendus au Togo via les réseaux parallèles sont de qualité inférieure. Les faux médicaments inondent les échoppes depuis des années et représenteraient 60% du marché, selon l’OMS et l’Ordre des pharmaciens du Togo.

En ces temps de crise sanitaire, il faut faire preuve d’une très grande prudence.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.

Une appli pour les Zem

Tech & Web

La Délégation à l'organisation du secteur Informel (DOSI) vient de lancer une application destinée aux conducteurs de taxi-motos.

'Il faut casser sa tirelire'

Sport

L’attaquant togolais Kodjo Fo-doh Laba (Al Aïn, Emirats) est l’objet de nombreuses sollicitations.

L'UNICEF se mobilise pour aider les enfants des rues

Coopération

Le Togo compterait 7.000 enfants des rues, dont 3.000 rien que pour Lomé.