Les malades n’ont plus qu’à prendre leur mal en patiente

04/12/2013
Les malades n’ont plus qu’à prendre leur mal en patiente

Une grève de 72h affecte depuis mercredi le fonctionnement des hôpitaux au Togo. Les urgences sont assurées, mais les patients venus pour des consultations ont du retourner chez eux.

Le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), à l’origine du mouvement, réclame le paiement de primes et d’allocations, notamment au profit du personnel rémunéré sur budget du COGES (communes et préfectures à budgets autonomes).

Le gouvernement s’est engagé à donner satisfaction sur la plupart des revendications. Il l’a redit mardi lors d’une réunion à la Primature. Ce qui n’a pas empêché le SYNPHOT de déclencher la grève.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.