Modernisation du système de santé

09/05/2008
Modernisation du système de santé

Le Togo a obtenu de la Banque d'Investissement et de développement de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao), une subvention remboursable pour l'équipement et la réhabilitation des structures sanitaires sur l'ensemble du territoire.

Ce prêt permettra au gouvernement d'effectuer, notamment, des travaux de réhabilitation et de construction dans les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) de Kara, du Campus de l'Université de Lomé, le plus grand centre hospitalier du Togo.Les travaux sont également prévus dans les centres régionaux de Tsévié, de Sokodé, d'Atakpamé et de Dapaong.

Sont aussi concernés les centres hospitaliers préfectoraux de Kpalimé et d'Aného.

Cette subvention permettra également la construction d'une réanimation polyvalente et d'un service scanner au CHU de Lomé-Tokoin.

Par ailleurs, plusieurs équipements sont prévus dont notamment des blocs opératoires, des laboratoires d'exploration fonctionnelle, et des équipements de maternité et de stérilisation.

"Grâce à ce prêt, plusieurs centres de formations sanitaires seront en chantier dans les mois à venir. Et l'avis d'appel d'offres est déjà lancé", a expliqué un responsable du ministère de la Santé.

CONSULTER LES APPELS D'OFFRES

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gazon artificiel pour Togo-Algérie

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a indiqué que le match Togo-Algérie aura lieu le 18 novembre au stade municipal de Lomé.

Le Togo devient un hub médical

Santé

L’Agence de coopération israélienne Mashav organise du 22 au 25 octobre à Lomé et à Atakpamé une formation en traumatologie pour 9 pays africains.

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique