Naissance de l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme

24/09/2009
Naissance de l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme

Le président du Togo et plusieurs de ses homologues africains ont lancé mercredi à New York l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA).

ALMA est une initiative du président tanzanien, Jakaya Kikwete, en collaboration avec l'envoyé spécial pour le paludisme nommé par le secrétaire général des Nations Unies, Ray Chambers.Les dirigeants du Togo, du Ghana, d'Ethiopie, des Comores, du Kenya, de Maurice, du Nigeria, du Rwanda, de Sao Tome, de Sierra Leone, de Tanzanie et d'Ouganda ont décidé d'engager leur prestige personnel et leur leadership dans une campagne destinée à éliminer presque tous les décès dus au paludisme d'ici 2015.

Lors du lancement officiel au siège de l'Onu, les chefs d'Etat et de gouvernement se sont engagés à « agir en commun dans le cadre d'un programme et d'une gouvernance unique afin de lutter contre le paludisme et de contribuer à la fourniture d'instruments pour combattre la maladie (…).

« Cette initiative est excellente et prouve une fois de plus que l'Afrique peut se mobiliser pour de nobles causes. Nous nous engageons à débarrasser notre continent du palusisme », a déclaré le ministre togolais de la Santé, Komlan Mally, qui représentait le chef de l'Etat lors de la cérémonie de lancement.

En photo : Komlan Mally lors du lancement de l'ALMA

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.