OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

15/01/2019
OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Un minimum de prudence s'impose

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Information confirmée mardi par Fatoumata Binta Diallo, la représentante de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Lomé.

Les services sanitaires sont vigilants après la mort il y a quelques jours d’un malade dans la région de Doufelgou (Kara).

Cette fièvre hémorragique est endémique dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, où elle infecte de 100 à 300.000 personnes par an dont 5 à 6.000 succombent. 

Les autorités se veulent rassurantes tout en rappelant un certain nombre de précautions de base face à la menace potentielle.

Des annonces parues dans la presse donne des indications sur la façon de reconnaître le virus et de l’éviter.

Il est notamment recommandé d’éviter tout contact avec les rongeurs porteurs de la maladie.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.

Exercice conjoint avec l'Egypte

Coopération

Les forces spéciales égyptiennes et togolaises ont lancé la deuxième phase d'un exercice militaire conjoint de lutte contre le terrorisme.

Un ‘G5 côtier’ pour faire face au terrorisme ?

Coopération

Un projet de coopération transfrontalière sur le modèle du G5 Sahel pourrait voir le jour en Afrique de l’Ouest.