OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

15/01/2019
OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Un minimum de prudence s'impose

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Information confirmée mardi par Fatoumata Binta Diallo, la représentante de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Lomé.

Les services sanitaires sont vigilants après la mort il y a quelques jours d’un malade dans la région de Doufelgou (Kara).

Cette fièvre hémorragique est endémique dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, où elle infecte de 100 à 300.000 personnes par an dont 5 à 6.000 succombent. 

Les autorités se veulent rassurantes tout en rappelant un certain nombre de précautions de base face à la menace potentielle.

Des annonces parues dans la presse donne des indications sur la façon de reconnaître le virus et de l’éviter.

Il est notamment recommandé d’éviter tout contact avec les rongeurs porteurs de la maladie.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.