Sokodé et Sotouboua : les médecins se mobilisent

10/11/2008
Sokodé et Sotouboua : les médecins se mobilisent

Un groupe de médecins togolais a entamé lundi à Sokodé et à Sotouboua (nord de Lomé), une vaste campagne de soins gratuits à destination des populations les plus démunies. Réunis au sein de l'"Association Internationale des Médecins  pour la promotion de l'Education et la Santé en Afrique" (Aimes-Afrique), ces praticiens, parmi lesquels des ophtalmologues et des chirurgiens, vont procéder durant plus de deux semaines (du 10 au 30 novembre)  à des interventions chirurgicales pour des affections courantes.

"Nous alons intervenir gratuitement pour des hernies, des fibromes, des cataractes etc…",  a expliqué docteur Serge Michel Kodom, président de l'Association."Nous allons établir des cartes de groupage sanguin pour tous les patients. C'est une opération qui nous permettra également de procéder à des dépistages de VIH/sida et de l'hépatite B, afin d'avoir une vision réelle de la prévalence dans la région centrale", a-t-il souligné.

Les 7 et 8 novembre derniers, tous les patients devant subir une intervention chirurgicale ont subi les analyses de rigueur.

C'est la première fois qu'un groupe de médecins du Togo se mobilisent pour assister les populations les plus pauvres et n'ayant pas toujours accès aux soins.

10.000 patients de la région centrale devraient bénéficier de cette assistance médicale.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.

Le SET a-t-il quelque chose à se reprocher ?

Social

Le nouveau syndicat d’enseignants, SET, semble être dans la tourmente.