Un tiers des cancers pourraient être évités

04/02/2019
Un tiers des cancers pourraient être évités

Les moyens financiers manquent

Ce lundi est marqué par la Journée mondiale contre le cancer.

Chaque année, environ 3.000 personnes sont emportées par la maladie. Environ un quart des malades pourraient être sauvés grâce à un traitement approprié.

Ceux qui disposent de moyens vont se faire soigner à l’étranger, d’autres plus démunis ont recours à la médecine traditionnelle dont les résultats sont difficiles à estimer.

Autre problème, la prévention et le dépistage. De nombreux Togolais vont consulter quand il est déjà trop tard.

Et puis la maladie n'est pas encore une priorité en matière de santé publique dans la plupart des pays d'Afrique. Au Togo comme ailleurs, on préfère se concerner sur la lutte contre le sida et le paludisme.

Les budgets n’étant pas extensibles – et le traitement des cancers hors de prix – les autorités sanitaires mettent les priorités ailleurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.