Certains habitants risquent d'être survoltés

29/03/2019
Certains habitants risquent d'être survoltés

Dans le village de Dévégo (canton de Baguida), des câbles à même la chaussée

Avec le retour de la saison des pluies dans le sud du pays, les dangers réapparaissent. Il y a les risques d’inondations, mais pas seulement. Les électrocutions sont fréquentes.

Le réseau est sécurisé. En revanche, les branchements anarchiques et illégaux font peser un risque pour la population.

Parfois, les câbles électriques trainent à même le sol.

La CEET tente de mettre fin au piratage de ses installations, limitant ainsi le risque d’accident. Mais les choses s’avèrent compliquées avec des habitants qui continuent de penser ou de faire croire que la fourniture de courant est gratuite.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.

Pas de peau pour les patients !

Santé

Pour un pays de 8 millions d’habitants, le Togo ne compte que 16 dermatologues dont 14 sont installés à Lomé.

Une nouvelle saison à Reims

Sport

Cadre de l'équipe champenoise la saison passée, le Togolais Alaixys Romao poursuit l'aventure à Reims, indique France Football.