Cocaïne : transit par le Togo

03/03/2007
Cocaïne : transit par le Togo

Le trafic de cocaïne sur le continent africain a pris une proportion "particulièrement inquiétante" au Cap- Vert, au Bénin, au Ghana, en Guinée-Bissau, au Nigeria et au Togo. Il s'agit la des conclusions de l'OICS, l'Organisation internationale de contrôle des stupéfiants.

Ces pays constitiuent des points de transit pour la drogue en provenance d'Amérique du Sud qui est ensuite acheminée vers l'Europe et les Etats-Unis.La narcotrafiquants utilisent l'Afrique de l'Ouest jugée plus poreuse que les pays du Maghreb ou les îles des Caraïbes.

Au Togo, la police a effectué plusieurs saisies dont certaines spectaculaires en mer avec la cooperation de la marine française. Mais c'est un combat de tous les instants car les trafiquants sont de plus en plus ingénieux et ne manquent pas d'arguments financiers pour trouver des appuis locaux leur permettant de réexporter leur cargaisons à moindre risques.

Les autorités togolaises demandent depuis plusieurs années à la France et aux Etats-Unis des moyens financiers et des experts pour lutter contre les trafics. Mais l'aide tarde un peu.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Le Togo, acteur majeur de la création contemporaine

Culture

La 4e édition de Révélations, la biennale internationale des métiers d’art et de la création contemporaine, se déroule du 23 au 26 mai à Paris.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.