Comportement inacceptable

27/09/2020
Comportement inacceptable

Faire barrage au virus

La préfecture de Doufelgou (nord-Togo) a été le théâtre samedi d’affrontements entre la population et des membres de la FOSAP (force anti covid19).

Le bilan est de un mort et de 17 blessés, dont 13 parmi les forces de l’ordre.

Deux véhicules de la police ont été endommagés.

A l’origine des troubles, le non-respect des mesures de sécurité sanitaire, en particulier la tenue des fêtes traditionnelles. 

Niamtougou et Koka ont refusé de se soumettre aux recommandations et se sont permises d'organiser les festivités dans le mépris total des mesures éditées. C'est ainsi qu'après avoir été dispersés par les forces de l'ordre, ces populations se sont reconstituées en une foule de plus de 3.000 personnes pour continuer la célébration de la fête tout en montant des barricades’, a indiqué Damehame Yark, le ministre de la Sécurité .

Il a précisé que certains habitants étaient porteurs d’armes blanches.

Depuis le début de la pandémie, les manifestations publiques sont interdites.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bureau des plaintes

Développement

Pour une gestion consensuelle, efficace, équitable et permanente des projets de développement, il faut de la cohésion.

Plus de peur que de mal

Faits divers

L’un des plus anciens établissements du Togo, l’hôtel du Golfe à Lomé, a été victime d’un sinistre qui aurait pu être dramatique.

Mobilisation en faveur du FIDA

Développement

Plusieurs dirigeants africains demandent à la communauté internationale d'être plus généreuse.

Regroupement dans le secteur des services

Tech & Web

Gozem a annoncé lundi le rachat de la plateforme Delivroum.