Droit successoral : profonde évolution

03/08/2020
Droit successoral : profonde évolution

Réparer les injustices

Les questions relatives à l’héritage sont problématiques. Le droit successoral est bafoué et les épouses et enfants souvent lésés au profit de l’entourage familial (frères ou soeurs du défunt, cousins, neveux …).

Le nouveau code des personnes et de la famille devraient changer ces dysfonctionnement, se félicite l’avocat Wilson Adjété prince Zakari.

Le texte prévoit que la femme légalement mariée en présence d’enfants a droit à 25% de l'héritage, les enfants auront les 75%. Si il n’y a pas d’enfants, l’épouse partagera l'héritage avec les parents du défunt.

Si c'est le mari est polygame avec enfants, les femmes obtiendront 25% de l'héritage et les enfants 75%.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Poursuivre la lutte antirabique

Santé

Une dizaine de cas mortels de rage ont été enregistrés au Togo en 2019.

Patrimoine mondial : sauvetage en vue

Culture

Le site historique de Koutammakou en pays Tamberma, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, va être sauvé.

Electrification de 20 centres de santé

Développement

Kya Energy Group va recevoir une aide de Power Africa pour électrifier des centres de santé.

Nouvelle politique nationale de coopération au développement

Coopération

Coopération renforcée, partenariats diversifiés, tels sont les objectifs de la PNCD.