Fait divers

06/10/2009
Fait divers

La presse privée togolaise sait parfois offrir le meilleur, mais aussi très souvent le pire. Dernière illustration en date avec l'affaire de ce présentateur de télévision arrêté récemment à l'aéroport de Lomé en possession de plusieurs kilos de cocaïne. Certains journaux n'ont pas hésité à affirmer, sans aucune vérification,  préalable que l'intéressé était proche du chef de l'Etat et de son frère Mey et qu'il disposait même d'un passeport diplomatique en qualité de chargé de mission à la présidence.

En réalité, Eugène Atigan-Améti, passé brutalement des sunlights à la garde à vue, n'a jamais entretenu de relations  particulières avec Faure et Mey Gnassingbé et ne s'est jamais vu confier de missions officielles comme l'affirment certains journaux.L'affaire de l'ex-star du petit écran, devenu mule des cartels, restera bien en rubrique des faits divers au grand dam de certains qui rêvaient sans doute d'une exploitation politique à quelques mois d'une importante échéance électorale au Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.