Fin de parcours pour BarakaCity

26/11/2020
Fin de parcours pour BarakaCity

Driss Sihamedi faisant des cabrioles au Togo

Le Conseil d’État français a confirmé mercredi la dissolution de BarakaCity. Cette sulfureuse ONG était dirigée par  Driss Sihamedi, chantre de l’islamisme radical.

L’association incitait à la haine, entretenait des relations au sein de la mouvance islamiste radicale, se complaisait à justifier des actes terroristes.

Driss Sihamedi avait effectué un voyage au Togo en 2013. Il déclarait à l’époque vouloir construire 48 puits dans 35 villages du pays à dominante musulmane. Il avait affirmé à l’époque investir un million d’euros dans ce projet dont personne n’a plus jamais entendu parler.

Cette action de ‘générosité’ s’apparentait plutôt à du prosélytisme.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.