Halte à la fraude

20/01/2021
Halte à la fraude

Un ordinateur, une imprimante et le tour est joué

La falsification de documents administratifs se développe, favorisée par l'informatique.

Si les passeports et les cartes d’identité sont quasi-inviolables, de nombreux certificats sont faciles à imiter car rédigés à la main avec un simple tampon à l’ancienne pour les valider.

Des graphistes peu scrupuleux proposent leurs services moyennant finances.

Raison pour laquelle l’Etat veut accélérer la digitalisation des documents officiels afin de les rendre inviolables ou plus compliqués à imiter.

L’OTR, la Caisse nationale de sécurité sociale, l’état civil sont les premières victimes de fraudes. Sans oublier les banques et les compagnies d’assurance.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Saisie record à Niamey

Faits divers

Dix-sept tonnes de résine cannabis en provenance du Liban, via le port de Lomé, ont été interceptées par les autorités nigériennes.

La parole est à vous

Coopération

L’union européenne, l’Allemagne et la France ont lancé vendredi une initiative particulièrement originale.

Meilleure gestion de la distribution de l'eau

Coopération

Un séminaire sur la gestion de l'eau s'est ouvert jeudi à Lomé. 

La capitale concentre l'essentiel des cas

Santé

La grande majorité des nouveaux cas de Covid-19 est enregistrée à Lomé.