La propreté est la moitié de la santé

16/06/2019
La propreté est la moitié de la santé

A Bè-Kpota (Lomé), triste spectacle

Les pouvoirs publics s’emploient à améliorer l’assainissement dans les grandes villes. L’hygiène est évidemment une priorité. Mais l’Etat, malgré de lourds investissements dans secteur, ne pourra réussir qu’avec la collaboration de la population.

Ce n’est pas encore le cas. Dans de nombreux quartiers de Lomé et d’autres villes, les caniveaux sont utilisés comme dépotoirs et les eaux usées s’y déversent. Et peu importe si des commerçants de produits frais sont installés à proximité et que des enfants les utilisent comme terrain de jeu avec des conséquences graves pour la santé.

Pour les responsables du ministère de la Santé, une prise de conscience des habitants est absolument nécessaire.

Mais en dépit des campagne d’information à répétition, le réflexe n’est toujours pas intégré.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Reprise des discussions avec le Premier ministre

Santé

Gilbert Tsolenyanu, le secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), commençait à s’impatienter.

Visite à Lomé de la représentante d’ONU Femmes

Coopération

Oulimata Sarr, directrice régionale de ONU Femmes, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, effectue une visite au Togo. 

Drogba en vedette pour la réouverture de Kégué

Sport

Le stade de Kégué, fraîchement rénové, sera inauguré le 27 juillet prochain par Faure Gnassingbé.

Le Fonds Khalifa entre en jeu

Développement

Le Fonds Khalifa pour le développement de l'entreprise va injecter 15 millions de dollars dans de petits projets agricoles.