Le grand bûcher

27/06/2009
Le grand bûcher

Depuis plusieurs années, le Togo est devenu un point de transit pour les narco-trafiquants colombiens. Heureusement, la police ne reste pas inactive et procède régulièrement à des arrestations et à la saisie d'importantes quantités de stupéfiants. Vendredi, c'est près de 400 kg de cocaïne et autant de cannabis qui ont été brûlés en présence du ministre de la Sécurité, le colonel Atcha Titikpina, et des responsables de l'Office central de répression des trafics illicites des drogues (OCRTIDB).

Selon les chiffres officiels publiés par l'Office, 1,5 tonne de drogue (dont une grande quantité de cocaïne) a été saisie au Togo entre mai 2008 et mai 2009.Le 19 juin dernier, l'un des barons des cartels colombiens actifs en Afrique a été extradé vers les Etats-Unis grâce aux efforts conjoints des services de police togolais, ghanéens et américains.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Tech au service de l'agriculture

Tech & Web

L'Agriculture à tout à gagner du recours aux nouvelles technologies.

APD : l’exception togolaise

Développement

L’aide publique au développement (APD) a tendance à se tarir. Le Togo s’en sort plutôt bien.

L'Afrique qui vote

Cédéao

Plusieurs pays de la Cédéao organiseront des élections présidentielles en 2020. Des scrutins que l'on espère apaisés.

A Nairobi, les Eperviers sauvent l'essentiel

Sport

Le Togo et le Kenya ont fait match nul (1-1) lundi à Nairobi dans le cadre de la seconde journée des éliminatoires de la CAN 2021.