Le grand bûcher

27/06/2009
Le grand bûcher

Depuis plusieurs années, le Togo est devenu un point de transit pour les narco-trafiquants colombiens. Heureusement, la police ne reste pas inactive et procède régulièrement à des arrestations et à la saisie d'importantes quantités de stupéfiants. Vendredi, c'est près de 400 kg de cocaïne et autant de cannabis qui ont été brûlés en présence du ministre de la Sécurité, le colonel Atcha Titikpina, et des responsables de l'Office central de répression des trafics illicites des drogues (OCRTIDB).

Selon les chiffres officiels publiés par l'Office, 1,5 tonne de drogue (dont une grande quantité de cocaïne) a été saisie au Togo entre mai 2008 et mai 2009.Le 19 juin dernier, l'un des barons des cartels colombiens actifs en Afrique a été extradé vers les Etats-Unis grâce aux efforts conjoints des services de police togolais, ghanéens et américains.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sous les verrous

Faits divers

La police a mis la main mardi sur un groupe d’individus responsable d’un braquage il y a quelques jours à Lomé.

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.