Le grand bûcher

27/06/2009
Le grand bûcher

Depuis plusieurs années, le Togo est devenu un point de transit pour les narco-trafiquants colombiens. Heureusement, la police ne reste pas inactive et procède régulièrement à des arrestations et à la saisie d'importantes quantités de stupéfiants. Vendredi, c'est près de 400 kg de cocaïne et autant de cannabis qui ont été brûlés en présence du ministre de la Sécurité, le colonel Atcha Titikpina, et des responsables de l'Office central de répression des trafics illicites des drogues (OCRTIDB).

Selon les chiffres officiels publiés par l'Office, 1,5 tonne de drogue (dont une grande quantité de cocaïne) a été saisie au Togo entre mai 2008 et mai 2009.Le 19 juin dernier, l'un des barons des cartels colombiens actifs en Afrique a été extradé vers les Etats-Unis grâce aux efforts conjoints des services de police togolais, ghanéens et américains.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Meilleure gestion de la distribution de l'eau

Coopération

Un séminaire sur la gestion de l'eau s'est ouvert jeudi à Lomé. 

La capitale concentre l'essentiel des cas

Santé

La grande majorité des nouveaux cas de Covid-19 est enregistrée à Lomé. 

Pas irréversible

Santé

Le glaucome touche environ 12% la population togolaise.

Echos du Bénin

Justice

La Béninoise Reckya Madougou a été interpellée mercredi soir par la police, annoncent les médias locaux.