Le respect du code de la route n’est pas la priorité

13/01/2021
Le respect du code de la route n’est pas la priorité

Protéger les enfants

Les Togolais, il faut le reconnaître, ne sont pas des conducteurs exemplaires. Le respect du code de la route n’est leur priorité.

Comportement identique chez les taxis-motos qui se faufilent dans la circulation mettant en danger la vie de leur passager.

Et l’arrêt au passage piétons ? C’est pour les autres.

Une situation qui représente un danger pour les écoliers. Chaque année des dizaines de jeunes sont renversés par une voiture ou une moto avec parfois des cas très graves.

La prévention routière déplore cette situation. Les nombreuses campagnes d’information ne semblent avoir eu aucun effet.

Des établissements scolaires se mobilisent pour sécuriser les abords.

Des agents chargés de sécuriser les traversées des piétons devant les écoles font leur apparition. Une mission assurée en partie par les élèves du secondaire en Première ou Terminale.

Un piéton a 95% de chance de survie lors d’un choc à 30 km/h, mais seulement 20% à 60 km/h ?

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.