Malabo expulse

19/01/2008
Malabo expulse

Soixante-trois clandestins togolais ont été interceptés au large des côtes de Guinée Equatoriale puis reconduits vendredi à Lomé, alors qu'ils se rendaient au Gabon, a rapporté samedi la télévision nationale. Ces clandestins, parmi lesquels des femmes et des enfants, ont été arrêtés à bord d'une pirogue par la gendarmerie de Guinée Equatoriale. "Nous avons tous pris la pirogue au Nigeria à moindre coût, après avoir quitté nos villages," a déclaré l'un des clandestins devant les caméras de la télévision nationale.

 

Ils sont tous gardés dans un centre de loisirs de la capitale togolaise où la plupart sont soumis à un contrôle médical.Une autre vague de clandestins originaires du Togo refoulés de Guinée Equatoriale est attendue à Lomé dans les "heures à venir", a indiqué un responsable du ministère de la Protection sociale.

Le Gabon et la Guinée Equatoriale attirent, en raison de leurs richesses pétrolières, de nombreux immigrés, souvent clandestins, venus d'Afrique de l'Ouest ou centrale à la recherche de travail.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un sport viril qui doit devenir populaire

Sport

Le directeur technique de la Fédération togolaise de rugby (FTR) a lancé mercredi à Sotouboua une campagne de découverte de ce sport.

Engagement collectif

Coopération

Le projet AVENIR (Action des Volontaires Européens et Nationaux Investis pour la Résilience) est mis en oeuvre au Togo.

Tendance lourde

Tech & Web

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est passé de 70% à 84% en 3 ans.

‘Le champ des oubliés' présenté au FICMA

Culture

La XVIe édition du festival international ‘cinéma et migrations’ (FICMA) a démarré lundi soir à Agadir.