Mesures barrières

23/03/2020
Mesures barrières

Le centre ville de Lomé

Au Togo comme ailleurs dans le monde, il est très difficile de faire respecter les règles sanitaires pour se protéger contre le covid-19.

Des règles simples, rester à distance (de 1 à 2 mètres), procéder au lavage des mains le plus souvent possible ou utiliser de l’alto-gel et ne pas se déplacer en groupe.

‘Que chacun de nous prenne conscience de la gravité. Les seules mesures qui nous permettent de prévenir cette maladie, ce sont les mesures barrières. Des gestes simples qui peuvent nous mettre valablement à l'abri' a déclaré lundi  Gilbert Tsolenyanou porte-parole du Synphot (syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo).

Le syndicat demande au ministère de la Santé de fournir au personnel hospitalier des équipements de protection permettant de soigner les malades sans risque de contamination.

Le CHR de Lomé-commune est totalement dédié à l’accueil des malades du nouveau coronavirus. Un grand hôtel de la capitale a été réquisitionné pour la quarantaine des personnes arrivant au Togo.

Les rassemblent de plus de 100 personnes sont interdits, discothèques, écoles, lycées et universités ont été fermés vendredi.

Impossible désormais de franchir les frontières terrestres, à l’exception des marchandises).

Les grand centres de concentration, comme les marchés, fonctionnent toujours.

L’aéroport de Lomé fonctionne avec un nombre de vols réduits, uniquement ceux opérés par Asky et Ethiopian Airlines.

Le Togo compte à ce jour 18 cas de covid-19.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans l'eau

Environnement

Les habitations construites à proximité du fleuve Zio sont exposées aux inondations.

Eliminatoires de la CAN en septembre ?

Sport

Le Togo pourrait affronter l'Égypte, le Kenya et les Comores en septembre et en octobre pour les éliminatoires de la CAN.

Université verte

Environnement

L'Union européenne va contribuer à apporter un peu de fraîcheur et de verdure au campus de l’université de Lomé.

Les inquiétudes du PAM

Développement

La pandémie de Covid-19 menace de pénuries des centaines de millions de personnes dans le monde, majoritairement en Afrique.