Mieux vaut rester vivant avec des doutes que crever avec certitude

26/09/2021
Mieux vaut rester vivant avec des doutes que crever avec certitude

Restrictions nécessaires

La conférence des évêques du Togo a dénoncé samedi soir la fermeture des lieux de cultes dans le pays, accusant le pouvoir d'ignorer l'avis des autorités religieuses dans sa décision.

Tous les lieux de culte sont fermés depuis le 17 septembre pour une durée d’un mois pour faire face à l’augmentation des contaminations.

‘La fermeture systématique des lieux de culte utilisée comme un de moyens de lutte contre la transmission du virus, relève d'une approche exclusivement biomédicale de la pandémie qui ignore sa réalité psychologique, anthropologique, sociale et spirituelle, indique le communiqué publié par les évêques. 

Ils demandent aux autorités de respecter ‘la dignité, la liberté et les droits fondamentaux de la personne humaine’.

Enfin, la Conférence dénonce le pass sanitaire exigé dans les administrations. Elle estime que cette mesure est une ‘violation des droits élémentaires des citoyens’.

La position de l’église a de quoi surprendre. 

Parler de libertés fondamentales, de psychologique ou d’anthropologique, c’est très bien. Mais alors comment lutte-t-on efficacement contre le Coronavirus qui tue tous les jours.

Quel autre option a le gouvernement pour freiner les contamination ? En quoi l’introduction d’un pass sanitaire ou d’un PCR négatif est une atteinte aux libertés.

En cette période de crise sanitaire inédite, les évêques devraient revenir sur leurs certitudes.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.

Un sport en roue libre

Sport

L’Union cycliste international (UCI) a fait l’impasse sur le Togo. C’est ce qu’affirme Koffi Kpodo, le président de la Fédération togolaise .

300.000 doses de Pfizer sont arrivées à Lomé

Santé

300.000 doses du vaccin Pfifer sont arrivées dimanche à l’aéroport de Lomé.